SEJOUR THALASSOTHERAPIE

L’ASSOCIATION CULTURE ET LOISIRS de PROVINS

 

ORGANISE

 

     

SEJOUR  THALASSOTHERAPIE

 « HOTEL MIRAGE 4*»

EFORIE (ROUMANIE)

Deux possibilités au choix

 

DU DIMANCHE 26 MAI AU SAMEDI 8 JUIN 2019

 

Séjour : Thalassothérapie

 

12 jours : 4 soins par jour en ½ journée [programme personnalisé basé sur des diagnostics, visite médicale

(Thérapie de boue, massages, hydro thermothérapie, kinétothérapie, électrothérapie, etc.…)].

Accès libre à l’espace détente marine sur l’autre ½ journée

(Piscine d’eau de mer chauffée à 34°, bains bouillonnants).

Hébergement chambre double ou individuelle

 

Hébergement en demi-pension + Soins : 700 € si paiement comptant à l’inscription,

                                         775€ si paiement échelonné, 25% payable à l’inscription (195€)

Vol et le transfert                                       : Prévoir 200 €

 

Séjour : Circuit + Thalassothérapie

 

Minitour 4 jours/3 nuits en minibus, chauffeur et ou guide francophone pour tout le séjour.

Hôtel 3 ou 4 * en ½ pension, 3 diners typiques dont un avec spectacle.

 

Séjour thalasso 9 jours : 4 soins/jour en ½ journée [programme personnalisé sur des diagnostics, visite médicale

(Thérapie de boue, massages, hydro thermothérapie, kinétothérapie, électrothérapie, etc.…)].

Accès libre à l’espace détente marine sur l’autre ½ journée

(Piscine d’eau de mer chauffée à 34°, bains bouillonnants).

 

Minitour                              : 350 € en chambre double (+75€ chambre individuelle), taxes séjour et pourboires inclus

Séjour thalasso                  : 600 € si paiement à l’inscription, 650 € si règlement échelonné, 25% payable à l’inscription (165€)

     Hébergement en demi-pension, chambre double ou individuelle+ Soins

Vol et le transfert          : Prévoir 200 €

 

 

Pour plus d’infos contacter Eveline DION : 06.18.20.66.22 ou associationchlb@hotmail.fr

Inscriptions jusqu’au 22 février 2019

       

 

Jour 1 : Bucarest

Arrive aéroport et transfert hôtel Bucarest. Tour panoramique du centre historique dans la zone de Lipscani où se trouve l’Ancienne Cour princière (CurteaVeche) depuis l’époque de Vlad Tepes.

Dîner dans un restaurant célèbre de Bucarest –Carucubere– avec spectacle.  Nuit à l'hôtel Bucarest.

 

Jour 2 : Bucarest –Sinaia– Bran – Brasov (200 km)

Le matin, départ pour Sinaia appelé "la perle des Carpates". Visitez le château de Peles, l'un des plus beaux châteaux d'Europe, ancienne résidence royale construite à la fin du XIXe siècle dans le style néogothique typique des châteaux bavarois. L'intérieur du château de Peles comprend 160 chambres, aménagées et meublées dans toutes les formes possibles, avec une prédominance marquée de la sculpture sur bois. Visite aussi du monastère de Sinaia, dans le style roumain brancovenesc.

Nous continuons vers Bran et visitons le château de Bran, connu comme le château de Dracula, l'un des plus pittoresques de Roumanie, construit au XIIIe siècle par le chevalier teutonique Teutich et restauré par la suite. À partir de 1920, le château de Bran devint la résidence des souverains du royaume de Roumanie. La reine Marie de Saxe-Cobourg-Gotha y resta longtemps ; elle rénova massivement les intérieurs selon le goût de l'art et de l'artisanat roumains, ainsi que de sa fille, la princesse Ileana de Roumanie. En 1948, lorsque la famille royale roumaine a été expulsée par les forces d'occupation communistes, le château a été occupé. Arrivée à Brasov et tour panoramique de la ville, l'une des villes médiévales les plus fascinantes de Roumanie, au cours de laquelle vous pourrez admirer le quartier de Schei avec l'église Sfantul Nicolae et la première école roumaine (XVe siècle). La Biserica Neagrã (église noire) est la plus grande église de style gothique de Roumanie et les anciennes fortifications de la ville avec les bastions des guildes. Dîner typique et nuit à Brasov.

 

Jour3: Brasov –Sighisoara– Sibiu (250 km)

Après le petit déjeuner, départ pour Sighisoara, "ville-forteresse" parmi les très rares habitants de l'Europe de l'Est.Sighişoara conserve un centre historique parfaitement préservé, avec la structure urbaine et les bâtiments caractéristiques d'une citadelle médiévale classée au patrimoine mondial. Le bâtiment qui représente le symbole de la ville est la Tour de l'horloge, construite en 1556 et haute de 64 mètres. Plusieurs tours de défense couronnent la ville et portent le nom de l'artisanat de leurs constructeurs : la tour de cordonniers, des tailleurs etc. Parmi les maisons du village se trouve également la maison de Vlad Dracul, un bâtiment dans lequel vécut le grand seigneur de Wallachia et où naquit son fils Vlad Tepes. Nous continuons avec Sibiu, l'ancienne capitale européenne de la culture. . Visite guidée du centre historique de la ville de Sibiu, capitale européenne, connue à l'époque pour son système de fortification considéré comme le plus important de Transilvanie avec plus de 7 km de murailles qui constituent aujourd'hui d'importants vestiges. Vous pourrez admirer la  Grande Place avec la particularité de la ville les toits avec "les yeux qui vous suivent", la place Petite  avec le pont des mensonges et l'imposante église gothique du XIVe siècle, qui conserve une fresque particulière qui présente Jésus en 7 images différentes. L'église est également connue pour son orgue, considéré comme le plus grand de Roumanie, 10 000 tuyaux. Diner typique et nuit à Sibiu.

 

Jour 4: Sibiu – Cozia –Curtea de Arges -  Bucarest (300 km)

Aujourd'hui, nous retournons à Bucarest par la magnifique vallée de la rivière Olt. Arrêt à Cozia pour visiter le monastère de Cozia, datant du XIVe siècle. Reconnu comme l’un des plus anciens complexes artistiques et historiques de Roumanie, le monastère de Cozia est situé sur la rive droite de la rivière Olt. Les éléments de style architectural byzantin sont explicitement déclarés par les façades de l'église centrale, en alternant des bandes de briques et de gros blocs de pierre. Nous continuons avec le monastère de Curtea de Arges, ancienne capitale de la Valachie. Visite du monastère de Curtea de  Arges considéré comme l'un des plus beaux d'Europe orientale, construit au début du XVIe siècle du prince Neagoe Basarab et du célèbre Maître Manole, avec sa légende. Arrivée tard dans l'après-midi à Bucarest et fin des services.