Le Château de Ferreux-Quincey

Img039

Le château :

  • Histoire du château

Le château de Ferreux-Quincey tel qu’on le découvre aujourd’hui date du XVIIe siècle. Il a été bâti par Claude Belot, marquis de Ferreux et Maître des comptes, sur les fondations d’une construction féodale dont il reste encore quelques traces. Au cœur du village, il est entouré par un parc d’une quinzaine d’hectares, traversé par la rivière l’Ardusson et agrémenté par une pièce d’eau. Il est planté de grands et beaux arbres dont beaucoup ont hélas souffert lors de la tempête de 1999. Le château a été très remanié au XIXe siècle, surtout intérieurement, mais son aspect extérieur conserve ce mélange de grandeur et d’austérité propre au XVIIe siècle. À partir des années 1920, plusieurs propriétaires se sont succédés à la tête de cette vaste demeure, toujours restée privée, dont le comte du Tertre, le docteur André Boëlle, et, dernier en date, le Vicomte Marcel Chéreil de La Rivière. À partir de 1968, celui-ci a entrepris de très vastes travaux visant à rendre au parc et au château leur visage originel. 

 

 

 

 

  • Napoléon

    Comme monument civil, le château de Ferreux accueillit Napoléon lors de la Campagne de France en 1814. S’agissant plus d’une grande demeure que d’un château avec tours et donjons, le château de Ferreux-Quincey est très difficile à trouver, caché par un petit bois, et par une belle ferme, son entrée est simple et passe presque inaperçue. Le chemin pavé de gros blocs de pierre permettait dans le passé d’entrer dans la propriété sans que les carrosses ne s’y enlisent. Ce château semble sortir d’un conte de fées et son parc, envahi d’herbes hautes, garde malgré tout, un charme et un mystère qui permet de rêver.

    Napoléon établit ses quartiers dans ce château le 6 février 1814. C'est à ce moment-là qu'il commença à concevoir la manoeuvre contre Blücher, qui amena la victoire de Montmirail.

 

 

Château de Ferreux-Quincey 1900

Château de Ferreux-Quincey 1900

La passerelle

 

PARC ET JARDIN DU CHÂTEAU DE FERREUX-QUINCEY

  • Fait de grandes lignes classiques, le château de Ferreux-Quincey abritait un jardin à la française dont il ne restait aucune trace, lorsqu’en 1968, Marcel Chéreil de la Rivière décida de créer l’actuelle composition. Côté cour, quatre compartiments bordés de buis reproduisant des fleurs de lys, s’appuient sur une haie dans laquelle sont aménagés plusieurs cabinets de verdure.Côté parc, le maître des lieux a tracé des allées qui rayonnent à partir de l’austère bâtisse du XVIIème siècle. La perspective axiale s’achève sur un canal face à un escalier d’eau, tous deux alimentés par l’Ardusson. Au-delà, une pièce d’eau romantique entoure une île accessible grâce à une étonnante passerelle métallique.

 

 

Le château du temps de sa splendeur

Photos de Francis Boudin qui, durant de longues années, a été l'artisan de ces lieux prestigieux.

le château du temps de sa splendeur

le château de Ferreux-Quincey 2014

Le château de Ferreux-Quincey 2014

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 18/10/2015